Victor le petit ours pour 50 contrebasses

« Victor le petit ours » est une commande du Conservatoire de Boulogne.

J’ai imaginé un trilogue entre la contrebasse Classique, la contrebasse de Jazz, et l’orchestre, celui-ci constitué… de contrebasses.
Mais c’est aussi un dialogue entre les solistes et l’orchestre car je tiens à ce que chaque voix s’exprime.

La pièce entière dure une trentaine de minutes mais ici, le 24 mars, nous en donnerons une version courte de 14 minutes. C’est une succession de thèmes mélodiques et de tableaux sonores où chacun peut imaginer tout ce qui peut arriver à Victor.

Enfin je l’ai écrite pour Daniel Marillier et moi-même car au-delà de notre longue amitié, je rêvais d’écrire pour lui, et de jouer avec lui.

La journée « Les Basses réunies » permet d’entendre l’instrument dans tous ses champs d’action, bien au-delà de la fonction qu’on lui connaît, à savoir de jouer les basses.